détérioration

détérioration

détérioration [ deterjɔrasjɔ̃ ] n. f.
XVe, bas lat. deterioratio, de deterior « pire »
1Action de détériorer, de se détériorer; son résultat. dégât, 1. dégradation, dommage, ruine. Détérioration d'un appareil, d'une machine. Détérioration de marchandises. avarie. Détérioration volontaire. sabotage; vandalisme.
2Fig. abaissement, baisse, déclin. Détérioration des conditions de vie, de l'atmosphère politique. 1. dégradation, pourrissement.
3Psychiatr. Détérioration mentale : affaiblissement irréversible des facultés mentales.
⊗ CONTR. Amélioration.

détérioration nom féminin (bas latin deterioratio, -onis) Action de détériorer, fait de se détériorer, d'être détérioré : La détérioration d'un appareil.détérioration (expressions) nom féminin (bas latin deterioratio, -onis) Détérioration intellectuelle, mentale, psychique, affaiblissement de certaines fonctions intellectuelles lié à l'âge et/ou à divers processus pathologiques. ● détérioration (synonymes) nom féminin (bas latin deterioratio, -onis) Action de détériorer , fait de se détériorer, d'être détérioré
Synonymes :
- casse (familier)
- déchéance
- déclin
- dégât
- dégradation
- délabrement
- déliquescence
- désagrégation

détérioration
n. f. Action de détériorer; son résultat.

⇒DÉTÉRIORATION, subst. fém.
A.— [Gén. avec un compl. prép. de indiquant ce qui se détériore] Action de détériorer; fait qu'une chose est détériorée, se détériore. Détérioration d'un appareil, d'un appartement, d'un sol; détérioration d'un réacteur. Détérioration de la chose vendue avant la livraison (Code civil, 1804, p. 209). Détériorations résultant d'un séjour prolongé à l'humidité (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 317) :
1. ... [de] beaux restes d'une architecture d'époque, hélas! condamnée par les dégradations et les détériorations des siècles, des hommes et des intempéries...
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 340.
P. anal. [En parlant d'êtres hum.] Ma détérioration s'augmente; j'ai maintenant deux bobos à la face (AMIEL, Journal, 1866, p. 185).
B.— Au fig. [Même constr.].
1. Dans le domaine phys. ou mental. Détérioration des facultés, de la sensibilité. La détérioration visible de sa santé (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 859).
Spéc., PSYCH. Détérioration mentale. Baisse du rendement intellectuel, affaiblissement de l'activité mentale d'un sujet, que ce soit pour des raisons physiologiques (détérioration normale après un plafond de développement), ou des raisons pathologiques, fonctionnelles ou organiques. Calcul de la détérioration mentale; tests de mesure de la détérioration mentale pathologique :
2. ... les tests d'intelligence peuvent ne montrer aucune détérioration mentale chez des sujets dont chacun remarque l'affaiblissement intellectuel post-opératoire.
DELAY, Ét. de psychol. méd., 1953, p. 203.
2. Dans le domaine mor. Détérioration des mœurs, de l'homme. J'ai été étonnée de la détérioration complète des grands; rendus intolérants et rapporteurs (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 60) :
3. L'excès des impôts conduit à la subversion de la justice, à la détérioration de la morale, à la destruction de la liberté individuelle.
CONSTANT, Principes de pol., 1815, p. 124.
3. Dans le domaine écon. et pol. Détérioration du capital, de la monnaie; détérioration des relations diplomatiques, du statut social :
4. De 1914 à 1940, déclin et détérioration des valeurs à revenu fixe accompagné [sic] d'un engouement parfois déraisonné pour les valeurs à revenu variable; ...
LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., XIXe et XXe s., 1968, p. 116.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. détériorement. Synon. de détérioration et employé au fig. [La] constante vagabondance du désir — une des principales causes du détériorement de la personnalité (GIDE, Journal, 1912, p. 358).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. XVe s. [éd. 1532] (BOUCHARD, Chron. de Bret., f° 35d ds GDF. Compl.). Empr. au b. lat. deterioratio « action de détériorer ». Fréq. abs. littér. :49.

détérioration [deteʀjɔʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XVe; bas lat. deterioratio, du supin de deteriorare.Détériorer; rare jusqu'au XVIIIe.
1 Action de détériorer (qqch.), de mettre en mauvais état, de se détériorer; résultat de cette action. Avarie, dégât, dégradation, dommage, ruine, vétusté. || La détérioration d'un appareil, d'une machine par des utilisateurs sans soin. || Détérioration de marchandises. || Vous êtes responsables de toute détérioration dans ce local.
0 (…) il faut aussi prévoir la détérioration de l'outillage, afin de l'entretenir et de le renouveler en l'amortissant (…)
André Siegfried, l'Âme des peuples, Conclusion, p. 212.
2 Abstrait. Le fait de se détériorer, de devenir moins bon. || Une détérioration de la qualité. Abaissement, baisse. || La détérioration des conditions de vie, de l'environnement. Dégradation. || La détérioration de la vie politique, des relations diplomatiques. || La détérioration des mœurs. || La détérioration de l'art. Décadence.
3 Psychiatrie. || Détérioration mentale : affaiblissement des facultés mentales (d'une personne). || Tests de mesure de la détérioration mentale, pathologique.
CONTR. Entretien, réparation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Deterioration — Détérioration Voir « détérioration » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • deterioration — deterioration, degeneration, devolution, decadence, decline, declension are comparable as meaning either the process of falling from a higher to a lower level or the state of a thing when such a falling has occurred. Deterioration is the least… …   New Dictionary of Synonyms

  • Deterioration — is a term now commonly used in health care, to describe worsening of a patient s condition. It is often used as a shortened form of deterioration not recognised or not acted upon . Much work to reduce harm from deterioration has been undertaken… …   Wikipedia

  • deterioration — I noun abasement, abrasion, atrophy, caducity, consumption, corrosion, corruption, debasement, decadence, decay, declension, declination, decomposition, decrepitude, degradation, demission, depreciation, destruction, deteriorcondicio,… …   Law dictionary

  • deterioration — 1650s, possibly a native formation, or else from Fr. détérioration (15c.), noun of action from détériorer, from L.L. deteriorare (see DETERIORATE (Cf. deteriorate)) …   Etymology dictionary

  • Deterioration — De*te ri*o*ra tion, n. [LL. deterioratio: cf. F. d[ e]t[ e]rioration.] The process of growing worse, or the state of having grown worse. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Deterĭoration — (lat.), soviel wie Verschlechterung einer Sache (s. Landwirtschaftliche Betriebserfordernisse); deteriorieren, verschlechtern, verderben …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Deterioration — (lat.), Verschlimmerung; Verschlechterung einer Sache, insofern sie dadurch an Wert verliert; deteriorieren, verschlechtern …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Deterioration — Deterioration, lat., Deteriorirung, Verschlechterung einer Sache; deterioriren, verschlechtern; deterioris conditionis, von schlechterer Beschaffenheit …   Herders Conversations-Lexikon

  • détérioration — DÉTÉRIORATION. sub. f. L action par laquelle on détériore quelque chose, et l état de la chose détériorée. Tout Locataire est responsable des détériorations faites durant son bail. Il y a de grandes détériorations dans cette terre, tout y est… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”